Fiche d’élevage Blaptica dubia

Blaptica_dubia_femelle_Tim_KeppensBlaptica dubia femelle ©Tim Kippens

Règne: Animalia
Embranchement: Arthropoda
Sous-embr.: Hexapoda
ClasseInsecta
Sous-classe: Pterygota
Infra-classe: Neoptera
Super-ordre: Orthopteroidae
Ordre: Blattodea
Famille: Blaberidae
Genre: Blaptica
Espèce: Blaptica dubia

Nom vernaculaire anglais: Guyana orange spotted roach

Blaptica dubia est une espèce de blatte originaire d’Amérique centrale (Guyane française, Argentine, Paraguay, Uruguay et Brésil) qui mesure entre 40 et 48 mm.
C’est une espèce ovovivipare, c’est à dire que la femelle incube son oothèque dans une poche située dans son abdomen jusqu’à la naissance des jeunes.

C’est une jolie espèce qui possède un dimorphisme sexuel fortement marqué, les mâles sont en effet ailés sur la longueur du corps et les femelles sont aptères.
Les femelles adultes sont brillantes, les mâles adultes ailés et les nymphes mates et d’une couleur mouchetée.
Une femelle peut peser jusqu’à deux fois le poids d’un mâle.
Il est facile de sexer les grosses larves, il suffit de regarder le dernier segment abdominal, celui du mâle est court et étroit, celui de la femelle est plus long et fait la largeur de l’abdomen.

C’est une espèce extrêmement courante en terrariophilie, utilisée principalement pour nourrir les reptiles et les arthropodes.
Sa popularité vient du fait que c’est une espèce très facile à reproduire en captivité, qui ne grimpe pas aux vitres, de taille moyenne et qui nécessite relativement peu d’entretien.

Pour l’élevage n’importe quel contenant à parois lisse peut faire l’affaire (bac plastique ou aquarium), cette espèce (adultes et jeunes) étant incapable de grimper sur les parois lisses.
Le substrat n’est pas nécessaire et même déconseillé car il complique l’entretien des bacs et le tri des jeunes.

De nombreuses cachettes sont nécessaires et on utilise généralement des plaques à oeufs, cartons, rouleau d’essuie tout …
Une bonne aération du bac est obligatoire (trous dans le couvercle ou grille d’aération collée)

La température de maintien optimale pour cette espèce est comprise entre 25 et 28°C, en dessous de 18-20°C les blattes ne se reproduiront pas ou peu.
L’idéal est de placer un câble chauffant de 15 ou 25W thermostaté pour obtenir une température idéale.

La nourriture reste classique, je leur donne en général de la Beetle Jelly et du Roach Chow, et un apport régulier en fruits et légumes frais. Cette espèce n’est pas difficile et accepte en général tout ce qui lui est proposé.
Les femelles mettent au monde entre 30 et 40 jeunes tout les mois/mois et demi dans des conditions de maintien optimales. Les jeunes mesurent environ 5 mm à la naissance et mettront environ 4 à 6 mois pour atteindre l’age adulte.
Les jeunes peuvent vivre avec les adultes sans aucun soucis et sans risque de cannibalisme.
Les femelles peuvent vivre jusque 2 ans, les mâles un peu moins, entre 12 et 18 mois.

Je vous déconseille fortement de prélever des blattes dans votre élevage avant que celui-ci soit bien bien lancé (environ 6 mois suivant la taille de la souche de départ), en effet cela ne fera que ralentir le processus, alors prenez patience et vous serez largement récompensé !

blaptica_dubia
Crédit photo:
Visitez la galerie Flickr de Tim Kippens

Publicités
Cet article, publié dans Fiches d'élevage, Fiches d'élevage des proies, Fiches d'élevage insectes, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s