Fiche d’élevage Heteropoda lunula (Doleschall, 1857)

heteropoda_lunula_femelle_nicolas_henonHeteropoda lunula femelle, photo ©Nicolas Henon

Règne: Animalia
Embranchement: Arthropoda
Sous-embranchement: Chelicerata
Classe: Arachnida
Ordre: Araneae
Sous-ordre: Araneomorphae
Famille: Sparassidae
Genre: Heteropoda
Espèce: Heteropoda lunula (Doleschall, 1857)

C’est une très belle  Sparassidae originaire de Malaisie, on la trouve aussi de l’Inde au Vietnam, à Java, Sumatra et Bornéo.

C’est une grande espèce, la femelle peut mesurer 5/6cm de corps pour une bonne quinzaine de centimètres d’envergure, le mâle est plus frêle mais peut avoir une envergure supérieure à celle de la femelle, jusque 18/20cm voire plus.

La femelle est marron/beige avec des motifs noirs, possède une pilosité orange des chélicères mais elle est surtout connue pour les reflets bleu/violet métallique de ses fémurs et de ses patellas (les deux premiers segments des pattes en partant du corps)
Le mâle tire plus sur le beige/gris avec des motifs marron et des reflets verdâtres suivant les individus, les reflets bleu sur les pattes sont beaucoup plus légers, sont beaucoup plus marqués après la mue imaginale et s’atténuent avec le temps.

J’ai maintenu cette espèce individuellement dans des terrariums d’environ 20 x 20 x 30 de haut.Il faut absolument installer des cachettes, une grande écorce de chêne liège ou un tronc creux sont parfaits.
Pour les températures d’élevage 26/28°C le jour et une baisse à 24°C la nuit semble un bon compromis. Il faut maintenir une atmosphère humide dans les bacs, un substrat composé de tourbe ou de fibres de coco et une bonne vaporisation par jour permettent d’obtenir des conditions idéales.

C’est une espèce vorace qui n’est pas du tout difficile à nourrir, les jeunes mangent des drosophiles ou de jeunes grillons parfois plus gros qu’eux, les adultes des blattes, des grillons…. sans aucun problème.

C’est une espèce rapide, très rapide comme toutes les Sparassidae. Mais malgré son accélération explosive pour se sauver cette espèce n’est pas endurante.
Si jamais un de vos spécimen s’échappe vous pourrez le récupérer quelques mètres plus loin normalement sans trop de problèmes, elle peut même paraître quasiment amorphe.
Ce doit être un comportement qui lui permet d’échapper à des prédateurs en milieu naturel, dans les forêts denses elles n’ont pas besoin de faire de grandes distances pour trouver une cachette.

La reproduction est facile à obtenir.
Une fois adultes j’attends 2 à 3 semaines que le mâle soit prêt et la femelle receptive.
Une fois les individus bien nourris (voire même gavée pour la femelle) j’introduis le mâle dans le terrarium de la femelle.
Il commence sa parade en s’approchant et en tambourinant contre les vitres.
La femelle est rarement agressive envers le mâle.
Une fois l’accouplement terminé souvent le mâle paraît apeuré et va se cacher dans un coin du terrarium.

3 semaines à 1 mois plus tard la femelle confectionne son cocon.
Je l’ai laissé avec la femelle jusqu’à l’éclosion des jeunes, l’incubation dure 4 à 5 semaines. A la naissance les bébés font environ 5mm d’envergure et sont beige clair, on peut en dénombrer de 150 à 200 environ, il vont devenir marron plus foncé en grandissant avant d’obtenir la couleur des adultes en fin de croissance, ils atteignant l’age adulte en environ 9 à 12 mois.
Les jeunes peuvent vivre ensemble les premiers stades, on peut les séparer à partir de la troisième ou quatrième mue, après les risques de cannibalisme augmentent et l’espace dans le terrarium se fait moindre.

Je ne sais pas si la femelle refit un cocon après le premier, ma femelle est malheureusement morte avant de pouvoir le constater.
Mais plusieurs éleveurs m’ont confirmé que la femelle peut refaire plusieurs cocons sans ré-accouplement.

Cas d’une morsure par Heteropoda lunula.
Je remercie Pascal pour le partage de son expérience :

 » Il m’aura fallu 22 années d’élevage avant de subir une morsure d’araignée.
Samedi en préparant la bourse de Mons j’ai laissé par mégarde s’échapper de son terra une H. lunula adulte.
Réflexe habituel je m’accroupis devant elle, boîte à la main, mais là à ma grande surprise elle se faufile entre mes jambes et quand je me retourne elle avait disparu.
Après un bon quart d’heure de recherche dans ma pièce je me rends compte que la vilaine est calée dans mon jeans au niveau de mon mollet gauche.
Sentant que son ascension continue mon seul reflex fut de la plaquer contre moi et c’est à ce moment qu’elle m’a mordu.
La morsure en elle même ne fut pas douloureuse, durant le premier quart d’heure des sensations de stress accompagnées de bonnes suées furent ressenti certainement du à l’appréhension.
Rapidement une crampe en continue apparu au niveau du mollet avec quelques irradiations dans la cuisse. Un rond rouge de deux centimètres de diamètre était visible ainsi que deux points de sang.
Les crampes durèrent 36 heures avant total disparition.
Aucune comparaison avec une piqure de guêpe comme certains le disent.
Nos chères araignées n’étant pas considérées comme dangereuses restent tout de même des animaux venimeux. »

Crédit photo:
Merci à Nicolas pour sa photo !

Heteropoda lunula femelle

Heteropoda_lunula_male_adulte_arthropodus

Publicités
Cet article, publié dans Fiches d'élevage, Fiches d'élevage arachnides, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Fiche d’élevage Heteropoda lunula (Doleschall, 1857)

  1. Clément dit :

    Bonjour merci pour cette fiche, je maintiens moi même phiddipus regius et j’ai eu la chance de maintenir un couplé d heteropoda venatoria il y a un moment, en ce qui concerne les cocons tout comme phiddipus regius la femelles en fera plusieurs
    Cordialement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s