Fiche d’élevage des drosophiles : Drosophila hydei, Drosophila melanogaster & D. funebris

Règne: Animalia
Embranchement: Arthropoda
Sous-embr.: Hexapoda
Classe: Insecta
Sous-classe: Pterygota
Infra-classe: Neoptera
Ordre: Diptera
Sous-ordre: Brachycera
Infra-ordre: Muscomorpha
Famille: Drosophilidae
Sous-famille: Drosophilinae
Espèce: Drosophila (Fallen, 1823)

Nom vernaculaire français: Mouche à fruits, mouches du vinaigre
Nom vernaculaire anglais: fruit flies

drosophiles_4_blog_arthropodus

Elles sont sans doute la nourriture la plus facile à élever. Ce sont de petites mouches. Il existe 3 espèces couramment élevées :

Drosophila hydeï. C’est l’espèce la plus grande.
Drosophila funebris. Plus grande que D.melanogaster
Drosophila melanogaster. L’espèce est plus petite.

Ces espèces peuvent se trouver dans leurs variétés sauvages, plus résistantes et plus prolifiques, mais capables de voler, ce qui ne facilite pas le nourrissage des batraciens. Mieux vaut demander (magasins de terrariophilie, clubs, bourses aux poissons) les variétés incapables de voler.
Elles vivent environ 2 mois (1 mois sous forme de mouche et 1 mois sous forme de larves) et mesurent de 1 à 4mm environ.

L’élevage se fait entre 15 et 30°C, la production des pots dépends de la température à laquelle ils sont exposés.

 

drosophiles_3_blog_arthropodusCycle ©vetopsy

Recettes utilisées pour l’élevage des drosophiles :

– a – La première est de Jean Philippe DELCROIX :
« Voici ma recette pour un milieu à drosos. Il est hyper simple, pas cher et il tient très bien dans le temps, sans moisissures.
J’utilise de la purée en flocons (type mousseline). Je la prépare uniquement avec de l’eau (pas de lait ni de beurre). Pour un sachet de 125g, j’utilise un petit peu plus d’1/2 litre d’eau. Ainsi j’obtiens une purée assez ferme.
Je la passe 10 minutes au micro onde, puis je lui incorpore 4 à 5 cuillères à soupe de vinaigre de vin. (le vinaigre de vin sert ici de conservateur contre les moisissures. NB C.Cagé).
J’utilise ce milieu depuis longtemps (plus d’un an) sans problème. »

– b – La 2ième recette :
* 6 cuillères à soupe de biscottes broyées.
* 2 cuillères à soupe de levure de bière (magasins de diététique, ou rayon diététique d’une grande surface).
* 1 banane entière écrasée ou (il parait que c’est mieux) son équivalent en raisins écrasés.
* 1 dosette de mycostatine (pour empêcher les champignons). Cela se trouve en pharmacie, normalement sur ordonnance, mais en expliquant l’utilisation…. La dosette est une petite cuillère fournie avec la mycostatine.
* 10 cl d’eau.
Bien mélanger, laisser reposer 24 H. C’est prêt. J’introduit dans mes bocaux, et j’ensemence en droso. Ca dure environs un mois.

drosophiles_2_blog_arthropodusÉlevage de drosophiles ©La ferme tropicale

– c – La recette de Charly Merminod
C’est celle que j’utilise aujourd’hui, car je trouve que c’est la plus simple et la plus productive.
Dans un verre en plastique, je met :
* 3 cuillères à soupe de compote (petits pots) pour bébé (pomme-coing, par exemple).
* 2 cuillères à soupe de de levure de bière (magasin de diététique, ou rayon diététique d’une grande surface).
* 2 cuillères à soupe de flocons d’avoines de petite taille (mais non réduits en poudre), type petit déjeuner.
* 1 pincée de mycostatine ou 1 cuillère à café de vinaigre (anti-champignon).
On touille avec une cuillère, on ne laisse même pas reposer, on ne fait pas cuire. Simplissime.
* Je rajoute 2-3 cuillères à soupe d’eau (Charly ne le fait pas). Je trouve que cela prolonge la durée de vie du mélange, qui sèche moins vite.

A noter que, d’un point de vue général, je préfère largement la mycostatine au vinaigre comme anti-champignon. C’est nettement plus efficace.

– d – Une des 2 recettes de Y Mathieu, un éleveur important.
pour 8 à 10 pots :
* 6 Bananes à écraser en purée (sans la peau).
* 1 pot de 250g de compote de pommes.
* 2 cuillerées à soupe de solution anti-fongique (Alcool à 90°+ 5% parahydroxybenzoate de méthyle).
Mélanger le tout, puis ajouter de la purée en flocons pour épaissir le mélange.
Remplir des pots (contenance environ 0,7 l.)  de 2 cm de mélange, puis ensemencer des drosophiles ou des larves à partir d’un autre milieu SAIN.

– e – L’autre recette d’Y Mathieu :
* Passer au mixer 10 pommes.
* Ajouter 2 yaourts.
* 2 cuillerées à soupe d’antifongique(Alcool à 90°+5%parahydroxybenzoate de méthyle).
* Ajouter de la biscotte écrasée pour épaissir le mélange.
* Mettre le mélange (2 à 3 cm)  dans un pot;
* Déposer un papier type essuie-tout.
* Ensemencer de drosophiles ou de larves.
A une température 25 à 28°, le développement  des larves se fait au bout d’une semaine pour la petite drosophile marron, et de 15 jours pour la grande noire. Vous pouvez baisser les quantités (mais en respectant les proportions) si vos besoins en drosophiles sont plus modestes.

Il existe bien d’autres recettes.

drosophiles_1_blog_arthropodusÉlevage de drosophiles ©La ferme tropicale

Quelle que soit la recette, la procédure est la suivante :

* Je lance un petit gobelet en plastique (type pique-nique ou anniversaire) par semaine.
* Celui-ci contient la nourriture décrite ci-dessus.
* Il contient aussi 1 feuille de sopalain chiffonnée (pas écrasée), dont la partie inférieure repose sur le milieu de culture
et qui servira de milieu sec pour que les asticots se fixent et se transforment en nymphes (cocons).
* Le gobelet est fermé par une feuille de sopalain fixée avec un élastique (le sopalain est poreux et permet la respiration).
* Le gobelet est laissé 3-4 semaines tranquille: les drosophiles pondent, et les asticots maturent.
* A partir de cette date, le gobelet produit tout les jours un grand nombre de drosophiles, et ce pendant 2 à 4 semaines.
* En lançant un gobelet par semaine, on a donc en permanence 2 à 4 gobelets productifs en même temps, ce qui est très largement suffisant pour 4 dendrobates.
* L’hiver, la température de la pièce est à 15-17°. Le développement est lent. L’été, la température est à 22-23°. Le développement est plus rapide.

Attaque par les acariens :
Ce sont de minuscules insectes presque invisibles (selon les espèces), qui ravagent vos élevages de drosophiles. Vous savez qu’ils sont là quand une forte proportion de vos pots à drosophiles ne donnent rien. Avec un peu de rigueur, il est simple de d’en sortir :
* Jeter tous ce que vous pouvez (bocaux, nourriture,….) et stérilisez le reste (au micro-onde ou à la javel).
* Refaites de nouveaux pots d’élevage à partir de souches de droso saines.
* Changer d’emplacement vos nouveaux pots.
Si vous ne faites pas tout cela, votre élevage ira de mal en pis. De plus en plus de pots seront contaminés, et à la fin, vous n’aurez plus rien.

A noter que certains élèvent directement leurs drosophiles dans le terrarium : les pots d’élevage sont placés semi-ouverts dans le terrarium. Les drosophiles s’en échappent librement. L’inconvénient de la méthode est de ne pas pouvoir compléter avec des vitamines, et de ne pas pouvoir contrôler les quantités mangées.

Petit truc en plus anti-acariens:
Pour obtenir des souches saines, si un de vos pot est contaminé par les acariens.
Lors de l’ensemencement du substrat d’élevage, il faut mettre un peu de carbonate de calcium (disponible en pharmacie) au fond d’un petit bocal, prélever vos drosophiles et les mettre dans le bocal (disons une trentaine), fermer et secouer un peu pour que les mouches soient en contact avec le carbonate de calcium, ce dernier tue instantanément les acariens présents sur les mouches.
Après il suffit de placer ces drosophiles dans votre pot d’élevage, vous repartirez sur de bonnes bases.
Il est aussi possible d’ajouter une demi cuillère à café de Nipagine (parahydroxybenzaote de méthyle, disponible aussi en pharmacie) à votre substrat de culture, c’est un antifongique qui permettra de garder le milieu sain plus longtemps en agissant comme conservateur.

Sources:
– le site www.batraciens.net
Wikipedia
–  le site vetopsy
– le site La ferme tropicale

Publicités
Cet article, publié dans Fiches d'élevage, Fiches d'élevage des proies, Fiches d'élevage insectes, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s