Alimentation: les besoins nutritionnels du Rat

L’élevage du rat, qu’il soit destiné à l’alimentation des reptiles ou simplement en tant qu’animaux de compagnie ne s’improvise pas.
Les rats ont des besoins nutritionnels spécifiques, vous aurez des compagnons en bonne santé, et des proies nutritionnellement au top 🙂

elevage_rats_batterie_blog_arthropodus_2
Portée de ratons ©Robin Muller

I) Les besoins nutritionnels du Rat

1-1) Informations nutritionnelles

Dans le régime alimentaire du rat, il est important de surveiller deux taux essentiels : les protéines (végétales ou animales) et les graisses, mais également les vitamines, acides aminés, sels minéraux, etc.…

On estime que pour un rat adulte (mâles reproducteurs ou petits destinés à la nourriture des reptiles par exemple), les besoins sont les suivants : 13-14% de protéines, 3-4% de lipides, 1% de calcium. Pour des rattes gestantes ou allaitantes, on augmentera le taux de protéines a 20%, légèrement les lipides (moins de 10 % cependant) et le calcium légèrement supérieur a 1%.

En fonction des moments on peut faire varier  les taux. En partant d’un mélange de type standard pour maintien de rats adultes, il faut penser à l’enrichir pour les rattes enceintes et allaitantes et les rats en croissance . le plus simple est de le faire via les apports complémentaires.

Personnellement je leur donne des fruits (pommes) pendant la grossesse, des lentilles (apport en fer) après l accouchement ,  du yaourt (calcium) pendant l allaitement et des œufs durs avec la coquille en cas de maigreur trop prononcée.

Il est important de ne pas trop mettre de protéines ou de graisses, celles ci joueraient un rôle dans l apparition de tumeurs mammaires chez les mères.

Une teneur trop riche en protéines peu aussi causer des problèmes de peau ou de pelage, qui devient rêche et terne…

 L’obésité réduit la durée de vie du rat, il est donc nécessaire de bien respecter ces pourcentages. Il est inutile d’engraisser pour avoir une croissance rapide si c est pour avoir en contre partie un taux de mortalité record.

En ce qui concerne les vitamines… Les apports vitaminés peuvent être nécessaires en cas de carence, mais les surplus sont éliminés dans les urines. Qui plus est un excès de vitamines (la vitaminose) peut être néfaste au rat. A éviter donc sauf en cas de manque avéré. Par exemple, les rats synthétisent leur propre vitamine C, il est donc inutile de leur en donner en plus si leur alimentation est équilibrée.

husky_rat_blog_arthropodus1Rat husky ©Google Image

1-2)  Les quantités

Pour mon mélange personnel, je donne environ un demi verre (type gobelet en plastique) par jour et par rat. On peut également retenir tout simplement qu’un rat mange chaque jour 10% de son poids, même si cela reste très relatif en fonction de la densité du mélange….

Il est donc nécessaire d’adapter la quantité en fonction de la situation. Par exemple, si il y a des restes dans la cage on diminue la dose pour éviter le gaspillage mais aussi l’intoxication par les restes souillés, les femelles gestantes ou allaitantes doivent avoir de la nourriture à volonté…etc.

Un rat nourri correctement ne doit pas avoir les vertèbres saillantes, une mère allaitante ne doit pas avoir le ventre creusé en forme de guitare, même en fin d’allaitement, et à l’inverse, un rat (surtout les mâles, sujets à l’embonpoint) ne doit pas avoir de plis de graisses sur le coup ou le ventre.

Pour les produits périssables , n’en donnez pas trop à la fois, coupez des bouts adaptés à leur taille pour éviter de les retrouver enfouis dans la litière…

Si ce n’est pas mangé dans la journée  retirez : ça pourrit vite, ça devient toxique, ça attire les mouches et ça aide pas au niveau odeurs…. Surtout en cas de fortes chaleurs

Pour déposer la nourriture utilisez impérativement une gamelle pour éviter de perdre des aliments sous des tonnes de copeaux…ou de crottes !

Elle ne devra pas être en plastique (trop facilement rongeable) et surtout suffisamment stable et lourde pour ne pas être renversée sous le poids des rats. On peut utiliser des petits pots en verre, en terre, en alu… l’important est qu elle puisse être nettoyée facilement et qu elle ne soit pas poreuse , pour des raisons d hygiène facilement compréhensibles…./

elevage_rats_batterie_blog_arthropodus
Élevage de rats en cages labo ©Robin Muller

1-3)  La boisson

Quant à l’eau, il est nécessaire de leur fournir 10 % de leur poids chaque jour, et à volonté pour les femelles gestantes ou allaitantes. Eau du robinet en général, ou eau minérale ou de source si l’eau du robinet  est impropre à la consommation.

De préférence il faut utiliser un biberon et non  une gamelle, car l’eau sera souillée dans les cinq minutes…. Un manque d’eau peut être fatal en fonction des températures. Le rat est un animal qui boit beaucoup, et il est important, de vérifier que l’eau est toujours disponible, et de tenir compte des paramètres extérieurs : les grosses chaleurs, les mères qui boivent beaucoup plus, les premiers bébés qui délaissent la tétine pour le biberon….etc.

Pour les rats réticents à boire au biberon, j’utilise l’appât imparable : remplir le biberon au tiers d’un mélange d’eau et de lait pour chaton (à défaut le « jus » du fromage blanc ou de yaourts) ils essayeront de lécher le liquide qui goutte et comprendront très vite le fonctionnement.

biberon-en-plastique-transparent-drinky-pour-rongeurs_blog_arthropodusExemple de biberons

II) le mélange

2-1) Les bouchons ou « lab-blocks »

Les bouchons sont composés de façon idéale et respectent les besoins élémentaires du rat. Il s’agit de petits granulés compressés, d’environ 1cm de diamètre, que l’on peut acheter soit en paquets de 500g pour des petits élevages, soit en lots de 10 à 20 kg pour les plus grosses unités. Attention, ces grosses quantités doivent être conservées dans des conditions idéales et en respectant la date de péremption de façon à en garder toutes les qualités nutritionnelles.

L’avantage de ce type d’aliment c’est la limitation de la perte (on évite ainsi les restes d’aliments moins appétant qui restent pourrir dans le fond de la gamelle….), ils participent également à l’usure des dents, sont faciles à utiliser dans le cadre d’une maintenance dans des cages labo de par leur grande taille…

Cependant je mettrai un bémol car ce genre de granulés est destiné par défaut à des rats de labo et peut donc être peu adapté au régime alimentaire d’un élevage intensif de rongeurs destinés à la nourriture des reptiles

bouchons-d-elevage-pour-rongeurs_blog_arthropodusBouchons de laboratoires pour rongeurs ©Google Image

2-2) le mélange de base

Pour ma part je préfère faire mon propre mélanges pour plusieurs raisons:  c est plus économique d une part  (les bouchons se trouvent a des tarifs raisonnables mais les frais de port sont souvent prohibitifs ), la qualité  est meilleure car  je peux ajuster les apports en fonction des besoins.

La seule règle de base  est de respecter les besoins standard : protéines 13-14%, matières grasses 3-4%, cellulose 5%.

Il est aussi possible d’utiliser des mélanges du commerce, et de les modifier pour qu’ils correspondent mieux aux objectifs .  les mélanges pour lapins et cobaye, chinchilla sont a proscrire car trop éloignés des besoins du rats . vous pouvez vous rabattre sur les mélanges pour Hamsters, même si ceux si sont réputés un peu trop gras. une simple adaptation avec des aliments moins riches réduira le problème.( coquillettes, croquettes de viande ou poissons, blé…)

cage-labo-rongeurs_blog_arthropodusExemple de cage de laboratoire ©Google Image

Pour  une recette basique (environ 12€/10 kilos)

  • 5 kg de mélange à pigeon
  • 1kg de riz soufflé pour chien
  • 1kg de coquillettes crues pour chien
  • 2kgs de croquettes pour chien
  • 1kg de graines de tournesol.

Celui ci est un peu plus riche (environ 15€/15kg)

  • 5kg de blé
  • 2.5kg de mais
  • 3kg de mélange pour lapin
  • 3kg de mélange pour pigeon
  • 1kg de croquettes pour chien
  • 300g de riz soufflé pour chien

Ou encore celui-ci qui donne de bons résultats en reproduction (20€/15kgs )

  • 800g boîtes de Corn Flakes 1er Prix (deux boîtes)
  • 700 g de Muesli aux fruits (une boîte)
  • 700 g  de Muesli aux noisettes, noix (une boîte)
  • 2kg de graines de tournesol
  • 3 à 5 kg croquettes chiot de  marque  de super marché
  • 2 à 4 kg  de graines grasses pour oiseaux
  • 1 kg  de riz soufflé pour chien
  • 1.5 kg de  pâtes pour chiens aux légumes

Ce que l’on peut aussi rajouter dans  un mélange

  • Croquettes pour chiot/chien
  • Mélange pour oiseaux du ciel, pigeon, perroquet…
  • Mélange pour lapin, hamsters, souris…
  • Graines de maïs, blé, lin, tournesol, millet
  • Fruits secs : raisins, amandes, cacahuètes, noisettes, noix
  • Pâtes alimentaires ou pour chien (aux légumes)
  • Riz soufflé pour chien
  • Haricots secs , Pois verts, lentilles (crus et rincés pour retirer les résidus chimiques)
  • Pain dur, gâteau sec (type BN)

Il suffit juste de regarder la teneur en lipides et protides sur le paquet, et d’éviter les aliments trop sucrés…

melange_maison_rats_blog_arthropodusExemple de mélange maison ©Google Image

2-3) Les compléments

Les restes de repas sont la principale source d’aliments complémentaires … cela permet de varier, de « faire plaisir » au rat , car ils seront perçus comme des friandises (et donc aussi d’installer une relation entre l’éleveur et les rats, ce qui n’est pas négligeable quand on ne veut pas se faire mordre à chaque fois que l’on approche de la cage…..)

Exemples : pommes de terres cuites , pâtes, riz ou blé cuit, couscous, fromage type gruyère, fromage blanc, céréales (mais avec le moins de sucre possible), poissons divers (thon, saumon, colin, surimi…) et viandes (poulet , dinde, jambon en évitant toujours les aliments trop gras ou trop salés….). pour ces deux dernières catégories le cru et le cuit sont possibles, mais il faut privilégier le cuit pour des raisons d’hygiène.

A ce propos, on entend souvent dire qu’il ne faut pas donner de la viande au rat pour ne pas le rendre agressif car il aura « goûté au sang » ces affirmations sont totalement infondées, le rat est omnivore et peut donc manger de la viande sans aucun problème.

D’ailleurs, les os les aideront à faire leurs dents (le travail d’un groupe de rats sur les restes d’une côte de porc est assez radical par exemple…attention a la mêlée !) il n y a pas de risque de blessure dues aux esquilles, même pour des os comme ceux du poulet.

Les produits laitiers en général sont très appréciés (encore et toujours attention au sucre) mais la diarrhée n’est pas loin…préférez le yaourt, qui est bon pour la flore intestinale (comme pour nous en fait).

Les fruits et légumes sont de bons apports également comme les épluchures de carottes, tomates, banane, pêche, pommes…et certains sont intéressants en cas de forte chaleur pour leur apport en eau, comme par exemple les restes de melon ou de pastèque, qui seront très appréciés.

En moins « classique » on peut également donner des vers de terre, des vers de farine ou autres insectes qui seront certes moins appétissants pour vous mais très appréciés par eux !

rack_rats_blog_arthropodusExemple d’installation ©Forum Reptilia

III) Les aliments à éviter

Les aliments toxiques peuvent être mortels à court terme (produits chimiques, alcool….) mais également à long terme (chocolat ou agrume par ex) en nuisant à la santé du rat…

L’alcool: Un rat est presque 150 fois plus petit qu un être humain. Imaginez les résultats de l ingestion d alcool par exemple, ou tout simplement de café…..les doses sont rapidement mortelles. De plus il ne faut pas oublier que le rat ne peux pas vomir si il a trop bu ou pour se dégager la gorge ! idem pour les boissons gazeuses.

Le jus d’orange et agrumes : une molécule présente dans les agrumes est toxique pour les reins des rats mâles. Il faut également rincer soigneusement les éventuels fruits ou légumes que l on donne, afin d éliminer les résidus de produits chimiques qui, peu dangereux pour un être humain, peuvent s avérer fatals a l échelle d un rat.

Les aliments pâteux :  (beurre de cacahuètes, pâte a tartiner, confiture…) il faut faire attention car les rats en sont généralement très friands et on tendance a s empiffrer au risque…. De s’étouffer !

Le chocolat est toxique pour le foie et peut provoquer des défaillances cardiaques. Cependant un petit bout de temps en temps dans les restes que vous leur donnez ne risque pas grand chose …

Les aliments  périmés  s’ils sont toxiques pour nous…. Ils le sont aussi souvent pour les rats ! Tout comme certaines substances chimiques, les produits d’entretien, la peinture ou les revêtements de certaines cages…

Les croquettes pour chat, mal équilibrées et avec souvent un taux de taurine trop élevé.

rat_dumbo_blog_arthropodus
Jeune rat Dumbo ©Google Image

Publicités
Cet article, publié dans Articles, Nourrissage, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s