Généralités sur l’élevage des Cétoines [Cetoniidae (Leach, 1815)]

Règne: Animalia
Embranchement: Arthropoda
Classe: Insecta
Ordre: Coleoptera
Famille: Cetoniidae (Leach, 1815)

Ceci est une fiche concernant les généralités de l’élevage des cétoines, je ne rentrerai pas dans les durées précises de cycles, ou régimes alimentaires spécifiques, seules les grandes lignes de l’élevage seront traitées.

eudicella_immaculata_blog_arthropodus

Eudicella immaculata ©World Wide Beetles

Les Cétoines sont des insectes, des coléoptères qui appartiennent à la famille des Scarabéidés.
Ce sont des insectes aux couleurs variées, souvent vives, prisées en élevage pour leur beauté, ou comme proies pour d’autres animaux.
Leur taille varie d’environ 3cm par exemple pour les Pachnoda à environ 10cm pour le genre Goliatus.
Ils se nourrissent de pollen, de feuilles et pétales de fleurs, ce sont des insectes qui sont héliophiles (qui aiment le soleil).
La famille des coléoptères comporte plus d’espèces qu’aucune autre, et représente environ 25% de toute forme de vie sur Terre (soit un animal sur quatre).

cetoines_blog_arthropodus_1

Différentes espèces de Cétoines ©Tim Flach

Anatomie d’une cétoine Protaetia (Cetonischema) aeruginosa

SONY DSC

[Vue dorsale] 1: Griffe 2: Tarse 3: Antenne 4: Tibia 5: Fémur 6: Pronotum 7: Mésépimère 8: Scutellum 9: Elytre,10: Hanche postérieure 11: Apex 12: Clypeus 13: Oeil 14: Canthus 15: Vertex 16: Scissure interélytréale

SONY DSC

[Vue ventrale] 1: Hanche antérieure 2: Mésépimère 3: Métasternum 4: Trochanter 5: Hanche postérieure 6: Apophyse mésosternale 7: Hanche moyenne [8 – 13]:  Sternites visibles

Cycle de vie des cétoines
La durée d’un cycle (laps de temps en l’œuf et l’adulte) varie énormément en fonction des espèces. Par exemple un cycle durera environ 14/16 mois chez les Goliathus et seulement 5 mois chez les Pachnoda.

Les larves quand elles naissent sont appelées « L1 » (c’est leur stade), après leur première mue elles deviendront « L2 » puis « L3 ».
Les larves L3 confectionnent des coques composées de substrat et de débris végétaux qui leur permettra de se protéger durant la nymphose.
Certaines espèces auront besoin d’un autre support : argile (Dicronocephalus, Fornassinius…), sable (Cheirolasia, Eccoptocnemis …), morceau de bois (Trichaulax…).

Dans la coque la larves vont aussi passer par différents stades. D’abord la phase pré-nymphale où la larve va se rétracter, puis la phase nymphale et enfin après une dernière mue la phase imaginale.
Après avoir séché quelques jours dans la coque les imagos (adultes) vont sortir, finir de sécher et prendre leurs couleurs définitives, puis se nourrir, se reproduire et recommencer le cycle…

cycle_des_coleopteres_blog_arthropodus
Quelle espèce pour débuter ?
En général on conseille les espèce des genre Pachnoda, Chlorocala ou Stephanorrhina pour débuter, ce sont de petites espèces faciles à élever avec des cycles assez courts, ce qui n’est pas trop frustrant pour les débutants.
D’autres espèces plus grandes mais avec des cycles plus longs comme les Mecynorhina, Eudicella ou les fameux Goliathus pourront être élevées avec un peu plus d’expérience.

Le sexage des larves
Bien que cette opération ne soit pas toujours possible, on peut réaliser chez certaines espèces de cétoines un sexage des larves dés le stade L3 grâce à la présence, ou pas, de l’organe de Herold.
On prendra ici l’exemple chez Mecynorrhina polyphemus confluens une espèce relativement facile à sexer.

On peut élever des cétoines dans la température ambiante d’une maison (20°C) mais une température d’environ 25°C reste optimale. Une température trop basse, ou trop haute pourrait tuer les insectes.

tete_goliathus_blog_arthropodus

Détail de la tête d’un Goliathus sp. ©Luciano Richino

Maintenance des larves
Les larves vont se nourrir et grandir dans un substrat composé principalement d’humus, de feuilles mortes et de bois pourri.
Il est possible de faire certains compléments dans le substrat comme des croquettes pour chats afin d’apporter plus de protéines, ou quelques morceaux de fruits ou de légumes (pomme, carotte…)

Je vous laisse le lien de l’article qui vous permettra de composer vous même votre substrat forestier.
La recette est facile et accessible à tous.

Le substrat doit toujours être humide mais pas détrempé sous peine de noyade.

La Ferme tropicale     54 rue Jenner    75013 Paris nourriture pour NACs

Larve de Pachnoda ©La ferme tropicale

Maintenance des coques
La maintenance des coques est la même que celle des larves en température et hygrométrie, le temps de nymphose varie selon les espèces.

coque_cétoine_blog_arhtropodus

Cétoine dans sa coque

Maintenance des imagos et reproduction
Les adultes sont maintenus dans des bacs transparents remplis avec 15 à 20cm de substrat et garni de branches, le couvercle est fermé (les adultes volent très bien) et percé de nombreux trous pour assurer une bonne ventilation.
Ils se nourrissent de fruits très mûrs comme les bananes, les pommes, la Beetle Jelly est aussi appréciée et permet de limiter les invasions de drosophiles.
On peut aussi complémenter l’alimentation des adultes avec du pollen.

Un éclairage de 12h/jour permet de stimuler les adultes, il est possible d’utiliser un petit néon ou une petite lampe de 20W.

Après s’être accouplées les femelles s’enterrent pour pondre, il faudra vérifier toutes les 2 semaines environ la présence de larves L1 ou d’oeufs, pour cela il faut remuer le substrat très délicatement.

goliathus_blog_arthropodus

Différentes espèces de Goliathus ©World Wide Beetles

Parasites des élevages
Je n’ai été confronté pour le moment qu’à un nuisible avec mon substrat forestier, et pas uniquement dans l’élevage de coléoptères, il s’agit du moucheron du terreau, c’est une petite mouche qui elle aussi se nourrit de substrat et on rencontre ses larves dedans, c’est plus désagréable  que vraiment dangereux.
Le seul moyen que j’ai trouvé pour limiter l’invasion est de doubler les couvercles avec un morceau de bas en nylon qui empêche les moucherons de passer.

dicronorhina_derbyana_layardi_blog_arthropodus

Dicronorhina derbyana layardi ©World Wide Beetles

Sources
Wikipedia
– Le site Insectes du Monde
– Le site Pachnoda
Visitez la galerie Flickr de Coolsox
Visitez la galerie Flickr de Luciano Richino
Visitez la galerie Flickr de World Wide Beetles
Visitez la galerie Flickr de Mashku

 

Publicités
Cet article, publié dans Fiches d'élevage, Fiches d'élevage insectes, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s